Francis HANOTEL, textes

 

Francis HANOTEL i est rintrèïe à ches Harchelles in 1991 ; in 1999, i est élu secrétaire. Ancién directeur d'école et secrétaire èd' mairie d' Tilques, i aouait in.ne véritape passièonwe pour nou patouèïe. Francis HANOTEL i est mort in 2005 d'in.ne espèce d'AVC.

LES PLAISIS D'EL'  CACHE

 

         Ech' jour-là, Alcide i s'avot lévéïe plus timpe equ' d'habitude pasque ch'étot l'ouverture d'el' cache. Sin tchién, qui sintot bién qu'is allotent lu proméner, i arrétot pont d'li sauter dins ses gambes d'in air ed'dire : "Groule-te, chés yèfes is vont pont nous attinde ! " 

         Alcide i a donc invaléïe in.ne darnière goutte ed'jus et les v'la partis !            

         I faijot pont for quéowe. ln .ne tite riméïe arcouvrot chés camps et, par plaches, i fallot faire attintion ed'pont tribouléïe pasque cha glichot in péwe.

        Alorsse qu'is étotent in route à trécopéïe el' camp d'bettrapes à Arsin.ne Bouèsansoif, vI'a-ti pont qu'Rex (ch'est ch' tchién), i s'f out à l'arréïe. Alcide i stoppe net et i ravise autour ed' li sans bouger in poèl.

          Tout d'abord, i vouét rién. Et' pis, à tros quate mètes ed' li, i aperchoèt in.ne perdrix qui s'ragritoïe dins in.ne roéïe ed' bettrapes à vaques

         « Ch'est pont lé pin. ne equ' té t' muches, qui pinse Alcide, ej' t'a vu et j' vas pont ichi t' ratéïe ! »

         Tout duch'méint, i prind sin fusil, i épaule et v'la qu'au moméint d 'tirer esse n'agosil ed' caron.ne ed'tchién i s'élance sus ch't'oujéowe in abaïant comme in démon. Alcide i est tel'méint saisi, qu'i lâche sin fusil et que ch' quéowe i parte dins l' nature. Arsin.ne qui est in route à finir ses labeurs din l' pièche à côtéïe, is' met à beuler comme in.ne vaque après sin viéowe.

         - " Ché qu' t'as? qui li démande Alcide .

         - "Ché qu'j'as ?, té m'démandes ché qu' j'as ? J'as tin plomb dins les fesses, abruti ! Té peut pont faire attention, s'pèce d'innochéint !

         - "J' l'a pont fàit esprès ! répond Alcide qui sait pont queuméint faire pour s'escuséïe.         

         - "Pétête, mais min cul, i douét arsanner à in.ne passoère à cause ed 'ti. Té féros miux ed' faire el' traque aveuc in couverque ed' léchiveuse et in bâton, té séros moins dangereux, ch'est mi qui te l'dis! » qui crie Arsin.ne in faijant des grands gestes et in tarplant sin bout d' camp, tel'méint cha li fait du mo. Rex, qui crouét qu'on n'in veut à sin maite, l' v'la ti pont qui s' met à abaïer comme in biéowe diape et qui queurre après Arsin.ne. L'aute, in voïant cha, i s'sauve in ténant sin cul d' patalon à déwe man.yes. Final'méint, i réussit àram'néïe sin tchién, mais comme Arsin.ne i s'artourne pour voère esse qu'i n'est, à m'mote qui queurre cor!

          Alcide i est rintréïe à mason in mangoniant sus s' sale bête ed' tchién qui est pus bon.ne à grand cause. I a pont voulu réponde à s' fin.me qui li démandot pouquoué i rintrot si timpe si bién qu'alle a toudis pont comprins pourquoué esse n'hon.me i veut pus aller à l' cache et qu' lu voésin Arsinne ifait l' grand tour quand qu'i vouét ch' tchién in libertéïe, in.ne bête qu'alle férot pont d'mo à in.ne mouque !

 numerisation0008.jpg

 

                                                                                             

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site